samedi 30 avril 2011

La recette du Mirambar

Attention ce message n'est pas sponsorisé par l'ufsbd!! Bien.
Comme vous avez été très sages, je vous livre la VRAIE recette du Mirambar.

Tout commence par un vieux grimoire trouvé dans mon grenier.
C'est là , qu'entre des symboles kabbalistiques et une liste de courses en latin, j'ai trouvé cette recette fabuleuse.

"Mirambar": n. m. vient du latin "Mira" qui veut dire "regarde" cela fait référence également aux "mira" (étoiles rouges géantes)
" M" vient de "hmmmmmmmm c'est bon"
" bar" terminologie qui vient du "caramBARius caramélus" arbre producteur de carambar.
Mirambar signifie donc littéralement "hummmm regarde ce carambar géant" !!!!

Voilà.
Bon.

Le secrat du Mirambar, c'est la cueillette!
Si le carambar n'est pas cueilli dans les règles de l'art, le Mirambar peut être toxique.
Tout d'abord, il faut repérer l'arbre.
Puis identifier les bons fruits. Pour cette recette, il convient de trouver un "carambarius caramelus".

Lorsque c'est fait, vous vous rendez sur place, une nuit de pleine lune, et, tout en sautant sur un pied, vous récitez trois fois l'incantation suivante:
"gluckflaprougniatch".
Vous cueillez ensuite les carambars et vous les mettez dans un panier en osier.

Vous en ramassez exactement 49!
Pourquoi 49?
49 = 7 fois 7, 7 couleurs de l'arc-en-ciel, 7 notes de la gamme, 7 doigts de la main....que de symboles...

Ensuite vous prenez une casserole qui n'attache pas, vous enlevez le papier de chaque carambar ( sinon, c'est moins bon).
cette opération, conformément aux lois de physique élémentaire prend un temps certain.

Vous allumez le feu.
Les carambars fondent.
Vous disposez la pâte obtenue dans un moule adéquat. ( une boîte contenant un rouleau de papier "alu" fera l'affaire si elle est préalablement tapissée d'un papier sulfurisé).

Vous laissez refroidir et vous mettez au frigo 3 jours.
Vous démoulez et vous enroulez dans un papier rigolo, fabriqué exprès.

Bien sûr, pas avant d'avoir écrit ( comme le stipule l'emballage) des blagues "tordantes" sur un papier.
Pour cela rien de plus simple, vous recopiez celles qui figurent sur les 49 petits papiers qui.....meeeeeeeeeeeeeeerde!!! vous les avez jetés!C'est ballot!

Bref! Vous enveloppez et vous offrez!

...normalement ça fait plaisir.

11 commentaires:

Agnès a dit…

hahaha! je te reconnais bien là! Merci de nous livrer enfin le secrAt du Mirambar! ;-)

Tival and co a dit…

pour mon retour sur la toile, je trouve une super recette!!!
miammmm!!!
c est vraiment top!!!
gros bisous

Sardine a dit…

Ahahaha!
Je vais tester ça, c'est sûr!

Merci Mira :)))

Marie-France Chevron a dit…

ouais Tival une super recette, tu fais fondre 49 petits machins et t'as un gros machin: c'est toute l'étendue de mes possibilités culinaires ^^ hi!hi!

Sardine, le plus dur finalement c'est d'écrire les blagues^ ( et aussi de le manger,mais ça, comme tu l'offres, tu t'en fiches!!!)

Agnès: ouéééééééé j'ai trouvé ma faute de frappe ^^
Oui, c'est une période très intense et j'avais besoin d'un peu de sucre^^

Mariesse a dit…

Je me suis bien marrée en lisant l'article !

Agnès a dit…

moi j'aime tes fautes de frappe! ;-)

Marie-France Chevron a dit…

Mariesse: hi!hi moi aussi à l'écrire ^^

Agnès: j'avais une excuse, j'avais plein de Mirambar sur les odigts, tisogd...gotisd....DOIGTS !

Christelle a dit…

Et bien, moi, je l'ai reçu et nous l'avons tous mangé, le Mirambar.. Je ne vous cache pas que mes fils en sont restés baba. Merci encore Mira pour ce succulent Mirambar... ;o)

Marie-France Chevron a dit…

Oui, le secret c'est de s'y mettre à plusieurs^^

Agnès a dit…

T'as pensé à la brosse à dent géante ????

Marie-France Chevron a dit…

Non mais ça s'impose en effet :-))